Mais qui est donc ce Gilles Benois ?

Anciennement Directeur Artistique chez Eden Games, je suis actuellement directeur pédagogique d’ESIA 3D, la section infographie 3D du groupe « Bellecour Ecoles d’Arts » www.bellecour.fr.

Mon CV est assez atypique puisque j’ai arrèté une licence de lettres modernes à Dijon pour faire une année aux Arts Appliqués Duperré à Paris (une formation BD qui n’existe plus aujourd’hui). Plutôt que partir sous les drapeaux comme la grande muette m’y exhortait, j’ai tenté in extremis le concours des Gobelins auquel j’ai été reçu à ma grande surprise en 1991 (oui, je suis vieux ;)).

Après y avoir passé deux super années, j’ai fait mon stage chez le Disney des frères Brizzi à Montreuil en travaillant sur des prods assez… peu motivantes comme « Dingo au Far West », »Dingo et Max ». Un peu d’intervalles, un peu d’assistanat, très peu d’anim… Bref, j’ai été un peu dégoûté par ce rythme de travail (16 dessins à rendre par jour) et le manque total d’initiative et de créativité possible dans ce milieu. Plus tard seulement sont arrivés de gros morceaux comme « Le Bossu » et « Tarzan » ou autre « Fantasia 2000 », mais mon choix était fait : je fais mon objection de conscience dans une association audiovisuelle à Dijon (le rythme de Paris ne me plaisait plus non plus, j’y habitais une chambre de bonne de 7m² au 8ème sans ascenseur et après deux ans, ça commençait à bien faire…).

Bref, voilà qu’un copain de Duperré avec qui je suis resté ami : Vannara Ty (aujourd’hui designer chez Mistic Software à Montreal) me propose de le rejoindre à Lyon où il a intégré une boite de jeu vidéo qui cherche des animateurs. Alors là, pas question : les pixels, c’est pour les nazes, non mais, s’il croit que je vais perdre mon temps à abrutir nos chères têtes blondes !… Et puis quoi encore, le jeu vidéo, c’est pour les lobotomisés et jamais je ne mettrai les pieds dans ce milieu de débiles. Vannara, vraiment, je suis vexé que tu me prennes pour l’un d’eux…

Bref, deux mois après, je commençais ma carrière d’animateur chez Infogrames et déménageais sur Lyon.

N’ayant jamais touché un ordinateur de ma vie (à part dans le cadre d’Informatique pour tous à la Fac, c’est dire…), j’apprends à dompter la bête grâce à des outils maison (ah, 3desk !) qui venaient d’être mis en place pour Alone in the Dark, premier du nom.

J’ai rencontré chez Infogrames plein de personnes super comme Xavier Schon, mon chef de projet et Igor-Alban Chevalier (alias the Black Frog) qui sont aujourd’hui encore de très bons amis et des personnes devant qui je reste en (très) grande admiration (eh oui, les gars, un blog, c’est forcément plein de coming outs ;)). Certainement les gens qui m’ont le plus impressionné jusqu’ici (des vrais malades !).

Je suis devenu responsable de l’animation par la force des choses et gérait le travail de feu In Utero, boîte de prestataires alors sur Paris. Sur quel jeu au fait ?… Euh, ça devait s’appeler « Space Circus » et finalement c’est sorti sur PC et Nintendo 64 sous le nom « Starshot : Panique au Space Circus ». Si le jeu est truffé de petits bijoux à droite à gauche, il est par contre très mal réglé car très difficile alors que construit sur un design pour jeunes enfants. Gros, gros gâchis, mais excellent souvenir car outre Igor et Xavier, j’y ai travaillé avec Nicolas Pothier (aujourd’hui scénariste de BD comme Ratafia chez Treize Etrange) et Elisio Da Costa (aujourd’hui chez Ubisoft). De belles rencontres, c’est ça qui fait qu’on va travailler avec le sourire. Après tout, les projets on s’en fout ! =°)

Pour la suite, j’ai démissionné pour rejoindre Eden Games (voir mon post sur Kya). Belle aventure (de 1999 à 2007). Belles rencontres aussi (désolé, je ne parle que des graphistes car c’est plus le sujet de ce blog, mais il y avait aussi plein de programmeurs et designers top ! ;)). Coucou à tous !

… Et une pensée spéciale pour mon grand ami Jean-Michel « Tuo » Hervé qui était un vrai King et qui est décédé d’une saloperie au cerveau à l’âge de 27 ans, alors qu’en plus d’un vrai grand ami, il était aussi programmeur de très grand talent,  c’est dire s’il manque aujourd’hui à beaucoup de monde… La communauté du monde de la démo et du eu vidéo lui a rendu un grand hommage mérité lors de son décès en 2007, mais on ne l’oubliera jamais au quotidien car c’était une vraie belle et grande personne. Salut, Jean-Michel, tu nous manques tout le temps !

Et voilà, après plus de quatre ans à gérer la direction artistique d’Alone in the Dark V, lassé de passer mon temps à gérer une équipe (et ses problèmes quotidiens) et des plannings, j’ai quitté le navire l’été dernier pour aller vers d’autres horizons. Mon truc, c’est plus Photoshop que MSProject et Excel, plus le cartoon que le réaliste, plus le fun que l’horreur-action réaliste… Je pense que je n’avais plus trop ma place dans ce cadre dont l’avenir présageait surtout des suites du même accabit.

J’ai donc sauté sur la proposition que m’a faite Thierry Mélac, directeur de Bellecour Ecoles d’Art avec qui j’avais eu par le passé d’excellents contacts lors de jurys dans son école. L’équipe des profs est super, les objectifs très hauts en qualité, les étudiants sympas (je sais, je ne devrais pas écrire ça… ;)). J’en ai profité pour demander à mes deux anciens « lieutenants » sur Alone : Vincent Joubert et Roxan Carle, tous deux passionnés et passionnants, de venir donner quelques cours et dispenser leurs talents chez ESIA 3D.

Pour mon plus grand plaisir, ils ont accepté de venir rejoindre l’équipe constituée de Sandrine Pélisson, Elise Mansot, Jef Sarazin, Yan Le Pon, Jérôme Jouvray, JC Deveney, Julien Deparis, David delfau, Pierre Fèvre, tous de grands professionnels dans leurs spécialités (j’en parlerai plus tard, mais il y a déjà deux trois choses sur eux sur le blog de l’école http://blog.bellecour.fr).

Bref, je continue à faire des petits dessins ou jeux pour le plaisir (comme « Fashion Rush » à télécharger sur www.ovogame.com) et reste ouvert à tout, tant que l’aventure s’annonce enrichissante surtout au figuré.

Bonjour à toi qui t’es perdu sur ce blog. Bienvenue.

5 Réponses to “Mais qui est donc ce Gilles Benois ?”

  1. bibomedia Says:

    🙂

  2. gilles1esia3d Says:

    Très sympathique, cet énygmatique smiley. C’est toi, Alex ?…

  3. brunsss91 Says:

    KIkoo mon gilles, c’est le nobru celui qui te piquait tes plans de gratte 😀.
    Super jolie blog. @++

  4. gilles1esia3d Says:

    Ca alors !
    Excellente surprise ! Quant à mes plans de gratte, ils ont tendance à dormir dans l’étui ces derniers temps… Si tu passes sur Lyon, on se fera un méga-groovy boeuf !
    Merci pour les compliments sur le blog !

  5. courbouille Says:

    Salut Gilles, c’est quand qu’on se voit?
    On dirait que t’as pas mal de trucs à raconter !
    Bises et à bientôt,
    Vincent L.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :