Archive pour octobre, 2010

Mars (2009…), et ça repart !

Posted in Video Games, What's up? with tags , , , , , on octobre 29, 2010 by Gilles

Bon, OK, j’avoue avoir mis un peu de temps entre le dernier post et celui-ci… Humilié fréquemment (si , si !…) par des amis peu fréquentables (qui se reconnaitront) ou autres étudiant(e)s pleins d’insolence envers leur pourtant vénéré directeur pédagogique, j’ai pris conscience du fait que cette absence de plus d’un an manquait quelque peu de sérieux… 🙂

Alors voilà, je jure, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendra plus, et me remets à publier ici des travaux en cours, d’autant plus que mon gentil producteur Philippe m’a dit OK pour balancer des images. Dont acte. Merci, Fleep, tu es bon.

« Mais alors, c’est quoi, ce truc ? »… Je vous entend d’ici car j’ai l’ouïe fine. Eh bien, il s’agit d’un projet de jeu pour Iphone/Ipad basé sur un univers préhistorico-débile où Grom’K, le monsieur ci-dessus, devra survivre et séduire sa compagne que voici :

Dans ce monde évoluent des tas de bestioles plus ou moins préhistorico-débiles elles aussi dont celles-ci par exemple :

Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué à juste titre qu’elles partagent toutes la même morphologie. C’est bien sûr pour qu’elles partagent techniquement le maximum d’animations, question d’économie de ressources…

Je ne dévoilerait rien ici du gameplay, bien entendu, mais voici quelques indices à travers des graffitis et gribouillons qui expliquent un peu cet univers.

Ça, c’est la maison de Grom’K, bucolique comme il faut, au bord de la rivière, sculptée à même un crâne de bestiole, préhistorico-débile elle aussi, comme tu l’as si bien deviné, petit ami lecteur. Ci après, tu trouveras des recherches plus ou moins abouties qui te donneront d’autres indices :

La finesse n’est pas de mise, effectivement, tu as un œil de lynx, petit ami lecteur…

Par contre, j’arrête là, sinon je n’aurai plus rien pour ces prochains jours… Le dossier est en ce moment en attente de bourse d’aide à l’écriture au CNC, on croise les doigts, parce que j’avoue que dessiner des trucs aussi primitifs a quelque chose de jubilatoire que je n’avais plus ressenti dans un projet depuis longtemps…

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités